Simuler un clavier numérique via raspberry

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Hello tout le monde,

J’ai besoin dans le cadre d’un projet de contrôler une machine à distance, pour cela je comptais remplacer le clavier numérique (semblable à la photo), qui sert actuellement à envoyer des commandes à la machine, par un raspberry pi qui simulerais ce même clavier.

Je n’ai pas trouvé sur internet de documentation expliquant comment ce genre de claviers communiquent. Est-ce que selon vous cela est faisable ? Si oui comment aborderiez vous le sujet ?

Clavier numérique (différent de celui utilisé)

Merci

Édité par Lowrencium

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Bonjour,

Ce type de clavier est généralement matriciel, avec un microcontrôleur qui passe son temps à scanner le clavier pour savoir quand une touche est pressée. Comme ça demande de reproduire la même opération (très simple) très souvent, on évite de le faire sur un gros processeur, comme celui du RPi, où les préemptions ont un coût important sur les performances. Il est donc possible que le clavier ait déjà un microcontrôleur (MCU) planqué dedans (mais ce n’est pas obligatoire).

Du coup, comment savoir ce qui est fait sur ton clavier ? La première chose à faire est de regarder la connectique. Pour pouvoir scanner le clavier, il faut un fil par ligne, un fil par colonne, et un fil de masse. Sur le clavier ci-dessus, si tu as moins de 8 fils, il est probable qu’il y ait un MCU dedans (et s’il y a moins de 2*sqrt(nb de touches)+1 fils, c’est certain). Ca donne une première idée de ce qu’on peut trouver.

Ensuite, à défaut de documentation, il n’y a pas de secret, il va falloir regarder ce qu’il se passe. Du coup, il faut sortir l’oscilloscope, et regarder sur chaque fil si le signal change au cours du temps, s’il le fait tout le temps ou juste quand une touche est pressée. les patterns à reconnaître sont assez simples, je m’attends à trouver soit un scan des lignes, soit de la communication numérique (UART, I2C ou SPI) avec un fil pour générer des interruptions (inutile si c’est de l’UART full duplex). Il est aussi possible que ce soit autre chose, mais c’est plus rare. Par exemple, sur l’image que tu as choisie, il y a un pin par bouton, et deux pins excédentaires, du coup, il peut y avoir un Vcc, un GND, et un fil par bouton. Tu peux alors faire toute la lecture du clavier en parallèle. C’est un design plus rare, parce que ça demande beaucoup de fils et d’I/O, mais c’est probablement ce qui est fait sur le modèle de l’image.

Globalement, c’est comme ça que j’aborderais le sujet.

+5 -0
Auteur du sujet

Salut, merci pour la réponse.

Finalement comme on avait pas trop le matériel / le temps / les compétences pour aller voir comment se comporte le signal et le reproduire, on a fait au plus simple. On a sorti le fer à souder et on a directement branché des relais à la place des boutons du clavier. Ça fonctionne plutôt pas mal :)

Édité par Lowrencium

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte