Imprimante 3D...Allé, je me lance !

enfin...presque :)

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Salut AmarOk ! Ah, une source totalement inédite pour moi, merci beaucoup ! :)

Je vais de ce pas la placer dans les sources nécessaire à la version 2 de notre imprimante 3D, quand on abordera le scanner (bon, c'est vraiment pas pour tout de suite malheureusement :( )

Partagez, participez, donnez votre point de vue, n'hésitez pas à dire ce que vous pensez (même ce qui peut vous sembler être une bêtise (j'en dit moi-même env 30/jour :D )) ! on à plus de chance de réussite à plusieurs ;)

Pnown : La balise [projet] à été mise en place dés ta suggestion ;) La banque de lien, faut que je m'en occupe, mais pas de serveur sous la main, la flemme (et le manque de temps) d'en chercher un gratos, et perdu mes identifiants "pages-perso sfr"....ah bravo :D !

Édité par Air_maX

+0 -0
Auteur du sujet

En bas de mon premier poste, ça risque de le rendre indigeste (déjà que j'ai un peu tendance à faire des billet de 50km de long :D )

Mais tkt, je garde un fichier word bien au chaud avec tout a, et d'ici quelques jours, je pourrais prendre le temps de la rendre public :)

Là, je prépare le prochain billet, consacré à la tête d'impression, avec un zoli dessin perso pour donner un peu de couleurs :) rdv ce soir !

Édité par Air_maX

+0 -0
Auteur du sujet

Nouveau billet :) !

Comme promis, on va s'attarder aujourd'hui sur la tête d'impression, son principe de fonctionnement et les pièces qui la compose.

Principe de fonctionnement

Le principe est assez simple à comprendre : le filament de plastique servant à l'impression est acheminer (grâce à l'extrudeur) jusqu'à une chambre de fusion. Cet élément, chauffé entre 160 Et 270°C (en fonction du filament utilisé) va alors fondre le plastique qui va ensuite descendre jusqu'à la buse d'impression, c'est cette buse qui va déposer la matière sur le lit chauffant pour former votre objet. Je vous l'avez dit, sur le plan théorique, c'est plutôt simple :) !

Les pièces qui la compose

Là, ça va se corser un peu :) ! en effet, il ne faut pas moins de 7 éléments pour transformer notre beau principe de fonctionnement tout simple en ensemble de pièces fonctionnelles, attachez vos ceintures, c'est parti :

On commence avec la chambre de fusion, généralement composée de 3 pièces :

  • Un diffuseur de chaleur, (Heater block), il est charger de diffuser et maintenir la chaleur
  • Une cartouche de chauffe (Heater cartridge), il est chargé de créer la chaleur nécessaire
  • Une thermistance (Thermistor), chargé de contrôler la T° de l'ensemble

En dessous de la chambre de fusion, nous avons la buse d'impression (Nozzle). Celle-ci est directement relié à la chambre de fusion afin de bénéficier au maximum de sa chaleur (en effet, si notre buse n'est pas assez chauffée, le plastique pourrais se solidifier à l'intérieur et boucher la sortie (assez fréquent sur des tête mal conçu, ou mal chauffé) )

Comme on à retrouver ici les éléments décrit dans le principe de fonctionnement, on pourrais se dire qu'on à fait le tour, mais il n'en est rien ! Le problème est que si on place la chambre de fusion juste en dessous de l'extrudeur, la chaleur (qui à une forte tendance à monter) va circuler jusqu'à celui-ci, et faire fondre le filament trop tôt (voir endommager l'extrudeur :( ) ! Il faut donc séparer ces deux éléments avec :

  • Une « chambre froide », son but est de séparer l'extrudeur de la chambre de fusion, tout en assurant la liaison de filament de plastique entre les deux.
  • Un refroidisseur passif, répartie autour de la chambre froide, son but est de limiter l'accumulation de chaleur provenant de la chambre de fusion
  • Un refroidisseur actif (ventilateur), orienté vers le refroidissement passif, son but est d'aider celui-ci à évacué la chaleur remontant à travers la chambre froide

allez, rien que pour vous, une belle image 3D pour visualiser le positionnement de tout ça ;) :

schéma en coupe de la tête d'impression

Dans le prochain billet, on parlera des matériaux employés, et des possibilités qui s'offre à nous pour reproduire ce principe :) !

Le débat est toujours ouvert, car bientôt, votre dextérité sera mise à l'épreuve ;) , si vous sentez donc que certains points pourrait être difficile à réaliser, ou si au contraire, vous avez des idées pour réaliser certaines parties, viendez :) !

Édité par Air_maX

+3 -0
Auteur du sujet

Salut à tous !

Pas de billet aujourd'hui (et probablement pas du week-end :( ), ceci pour plusieurs raisons :

  • Mes recherches sur la tête d'impression prennent du temps, en partie à cause de la complexité à employer des matériaux "courants", et les adapter/modifier pour coller à notre projet sans posséder une armada d'outils ultra-sophistiqués (sinon, ce projet open-sources n'aurais plus beaucoup d’intérêt). Je poursuit donc mes recherches, et passe le plus clair de mon temps dans le magasin de bricolage de mon quartier.

  • Parmi vos quelques réactions (qui m'encourage à poursuivre le chemin :) ), yoyojoss90 a évoqué l'idée d'un plateau tournant. Ayant moi-même réfléchi à cette solution auparavant, et l'ayant écarté car jugé trop complexe pour les points évoqués plus haut, je m'étais contenté d'un "ça va pas être possible" :( .

La nuit porte conseil

Il y a des matins comme ça, on se réveille en se disant qu'on étais vraiment idiot la veille :D ! je ne dit pas que c'est cette solution qui sera finalement choisi, je dit juste que je l'ai sûrement jugé trop vite, et qu'elle mérite d'être examiné avec plus d'attention ;) .

Il est certains que cette solution va poser quelques problèmes qu'il faudra résoudre, mais le challenge est intéressant :) !

Dites moi ce que vous en pensez !

Édité par Air_maX

+0 -0

Salut Babas, serait-ce possible de remplacer la buse d'impression par une seringue ? Je pense que l'embout serait assez précis, et comme une seringue ne nécessite pas beaucoup de pression… En tout cas, je suis avec attention ton projet !

+0 -0
Auteur du sujet

Salut Bougou !

Hélas, cela est impossible pour imprimer du plastique (mais ce procédé existe et est utiliseé dans l'impression…alimentaire (ex : l'imprimante à chocolat) :) )!

En impression plastique, la T° nécessaire à la mise en fusion du plastique ferais fondre la seringue. De plus, les seringues que l'on peut se procurer en pharmacie sont conçu pour un usage unique…au bout de quelques utilisations, le joint se dégrade, l'étanchéité ne se fait plus et la seringue devient inutilisable :(

Édité par Air_maX

+0 -0
Auteur du sujet

Si le cœur vous en dit, y a une chasse aux trésor :)

je cherche à savoir si il existe un slicer capable de gérer une imprimante à plateau tournant, si quelqu'un trouve la réponse…bon, déjà, je le remercierais ( :) ), mais en plus, il aura droit à toute ma gratitude :) :) !

La chasse est ouverte !

+0 -0

Salut

Dans le lien qu'il y a sous la vidéo, les types on fait un programme pour transformer les coordonnées cartésienne en coordonnée polaire. http://www.thingiverse.com/thing:128700/#files

Je sais pas si c'est ce que tu cherche ou même si ça peut t'être utile!

Édité par yoyojoss90

Les détails font la perfection, et la perfection n’est pas un détail

+1 -0
Auteur du sujet

Salut yoyojoss !

j'ai vu ça et approfondi mes recherches …et j'ai fini par trouver quelque chose de très intéressant ! demande donc à Google ce qu'il pense des termes "polar printer 3D" ;) ! le projet "r360" par ex est juste magnifique, l'imprimante qui marche avec 3 bouts de plastique et quelques tiges fileté et guides !!

Je sent que la suite va vraiment être formidable :)

Edit : ton lien est rompu :(

Édité par Air_maX

+0 -0
Auteur du sujet

Et un jour, on trouva le Graal :) !

Après quelques heures de recherches, j'ai fini par trouver : oui, il est possible d'imprimer avec une imprimante 3D polaire (c'est le doux nom des imprimantes qui fonctionnent avec un plateau rotatif) sans s'arracher les cheveux à tripatouiller le Gcode !!

Comment ça marche ? C'est en fait assez simple : pour imprimer avec une imprimante 3D fonctionnant sur le principe cartésien (axes X & Y, comme on le vois le plus souvent), on utilise le script Marlin (chargé de transformer notre Gcode en coordonnées cartésiennes) dans la plateforme Arduino.

Et bien il se trouve qu'une version de Marlin existe pour les imprimantes 3D polaires :) ! Bipolar Marlinà été conçu exprès pour ça, il n'attend plus que nous :)

Un autre argument que j'avais avancé pour rejeter l'idée du plateau tournant, c'étais que la zone d'impression serais soit réduite, soit compenser par une augmentation de la taille du plateau…il semblerais que cet argument soit faux, à la vue de quelques projet aboutis qui finissent tous avec un gain du volume d'impression comparé à une imprimante de même taille…là encore, il semblerais que mon jugement étais un peu précipité !

Dernier point de mon (mauvais) argumentaire, c'est la difficulté à électrifier un plateau chauffant rotatif, je doit avouer ne pas avoir de solution viable pour le moment :(

bon, en fait, j'ai plusieurs idées en tête mais elles engendre toute des contraintes/difficulté de fabrication en mode "DIY généralisable". parmi elles :

  • Utilisation d'une prise jack en guise d'axe central, le courant passe dans l'axe (dans la durée ?), mais le moteur doit être déporté…pas simple et sûrement peu fiable dans la durée

  • moteur dans l'axe, et pattes de communications (un peu comme les circuits de courses qu'on recevais à noël quand on étais petit :) ) qui transmette le courant par frottement, le moteur est calé à sa place, mais je doute de la fiabilité des pattes de communication (heu....comme les circuits de courses qu'on recevais à noël quand on étais petit aussi :° )

  • fabriquer un axe capable de transmettre le courant et le monter sur l'axe du moteur (même si je peut pas encore tout développer, j'ai déjà une idée en tête), mais là encore, on risque de tombé sur un système de transmission par frottement :/

Bref, ce dernier point, il me chagrine un peu, si quelqu'un aurais une idée, je suis preneur :) !

Édité par Air_maX

+1 -0

Usineur.Fr peut t'aider dans la conception de certaine pièce complexe ou sur mesure. C'est, de plus, au niveau qualité/prix, pas mal dans la plupart des cas : à toi de voir selon ce que les mecs te proposent.

Édité par Blackline

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+0 -0

Salut,

Je pense que d'utiliser des pattes pour transmettre le courant par frottement est quand même la solution la plus simple a mettre en œuvre, mais il faut pas le faire comme sur les circuit de voiture.

Mais avec un ressort pour plaquer les pattes sur les pistes, le résultat devrait être assez fiable.

Les détails font la perfection, et la perfection n’est pas un détail

+0 -0

sinon, idée pourrite à méditer, via les roulements du support du plateau? si tu trouve une graisse conductrice pour les roulements (je suppose que ça doit exister…). ça te fait comme pour un câble jack en position centrale, sauf que tu as plus les problemes d'usure, et d'alignement de la prise.

et pis déporter le moteur, c'est pas forcément une mauvaise idée, parce que ça te force à passer par un systeme d'engrenages, ou tout du moins une transmission, donc pas forcément 1:1, et tu peux te donner une meilleure précision sur l'angle comme ça…

Édité par remace

Oui. Non. Attends, je regarde mieux et je te dis.

+1 -0
Auteur du sujet

Salut Blackline et yoyojoss!

Il faudrait que j'aille voir sur leur site ce qu'il propose, mais comme dit plus haut, on est plus sur du DIY et on a un défi de 100 pour l'ensemble de la machine… par contre, merci pour l'adresse, ça mérite sûrement le coup d'oeil ;)

Cette solution me préoccupe pour deux raisons :

  • l'axe de transmission pourrais être complexe à réaliser (4 fils à transmettre au plateau (2 pour chauffer + 2 pour la thermistance))

  • les frottements risque de perturber le signal émis par la thermistance

d'un autre coté, si j'utilise un jack vidéo, je me retrouve avec un axe de 4 lignes, ce qui correspond bien à nos besoins…mais le moteur serais déporter…bref, vraiment pas simple !

Salut remace !

l'idée de passer par les roulement pour transmettre est pas mal, mais me semble un poil complexe…à méditer en effet

pour le moteur déporté, le top serais d'utiliser deux engrenages récupéré dans les imprimantes, mais à deux conditions :

  • que les deux engrenages soit parfaitement identique (même diamètres, même nombre de dents)

  • que bipolar marlin soit modifié pour inverser le sens de rotation du moteur

+0 -0

ou d'utiliser 3 engrenages pour pas avoir à gratter dans le programme marlin à mettre des - partout et en oublier la moitié.

pas forcément de la même taille, car ça donne la possibilité de faire des modifications pour le couple transmis ou la vitesse de rotation du plateau (je te vois mal comment faire tourner un plateau d'1° à 1000 trs/min) qui te permettent d'avoir un meilleur controle sur l'angle de ton plateau.

il me semble d'ailleurs avoir vu quand j'étais en prépa que la taille des dents d'engrenages "standard" est normalisée pour être compatible quelle que soit la taille des roues dentées (l'info est pas fiable). puis quitte à faire dans la récup', si tu vas à la décharge et que tu trouve un vélo, récupere-le, ça te fait une transmission par chaine costaud, et t'as plein de rapports de réduction pour faire tes tests. ça marche aussi avec les bouts de brêlon dans les casses mais y'a moins de rapports de réduction disponibles.

Édité par remace

Oui. Non. Attends, je regarde mieux et je te dis.

+1 -0
Auteur du sujet

sauf que si on modifie la transmission avec des tailles différentes d'engrenages, il faudra tout de même tripoter Bipolar Marlin pour l'informer de ces modifications…modifications qui serais au cas par cas suivant ce que ceux qui veulent reproduire l'imprimante aurons sous la main :( Si on pouvais garder le soft intact, se serais pas plus mal (vu le nombre de chose à faire à coté ;) )

là tout de suite, j'entrevois donc que trois possibilités :

  • 1) Axe réalisé avec un jack vidéo (standard) et Trois engrenages identiques (donc pas de cas par cas)
  • 2) Moteur dans l'axe, et transmission des 4 fils par frottement de pattes sur 4 pistes circulaire
  • 3) Moteur dans l'axe, et transmission des 4 fils par les roulement de support plateau

Chacune de ces solution apporte son lot de petit problèmes :

  • 1) je suis même pas sûr qu'une prise jack supporte les 12V (A ?) nécessaire au fonctionnement du lit chauffant :(
  • 2/3) elles implique la fabrication de 4 cercles conducteur de 4 diamètres différents…un poil tendu avec les moyens du bord :(
+0 -0

oublie la prise jack, c'est nul, ça va s'user, et ça va finir par faire des faux contacts dans la prise, au bord du moulage (6 ans de guitare électrique à mon actif, j'en suis à mon 4e cable, alors que je m'amuse même pas à le tourner dans la prise…)

je sais qu'il existe aussi un espece de systeme à cliquets, j'en ai vu une fois sur un bmx (ça permet de faire des grandes rotations de guidon sans emmeler les freins…)

Édité par remace

Oui. Non. Attends, je regarde mieux et je te dis.

+1 -0
Auteur du sujet

Ok, je vais suivre ton conseil et ton expérience…on oublie (tu vois, des fois, j'écoute :P )!

le truc, c'est que je sait même pas quoi googler pour trouver des idées…

Édité par Air_maX

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte