Proposer une voie de synthèse pour une molécule

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour à tous,

Je sais qu’il n’y pas beaucoup de chimistes sur le forum et encore moins de fans de chimie organique mais je teste pour voir, on sait jamais ! :-)

La synthèse d’une molécule peut être parfois complexe surtout si l’on veut proposer une voie de synthèse réaliste au laboratoire. C’est uniquement avec de l’entrainement qu’on peut y arriver donc c’est très utile :-)

RÈGLES

C’est très simple! Je commence à proposer une enigme et puis celui qui la résous en propose une autre. Une solution possible sera postée quand il y aura quelques réponses, de préférence une semaine après. Si aucune réponse n’apparait, on peut bien sûr donner un indice! Tentez simplement de proposer la voie de synthèse la plus réaliste possible sans avoir trop d’étapes!

Comme dans un "vrai laboratoire", ça serait sympa de ne pas imposer de produit de départ mais simplement le produit final et de choisir soit même le produit de départ en passer par des sites comme Sigma où vous trouverez un produit de départ idéalement pas trop cher et tout :-)

Comme première molécule à synthétiser, je propose la synthèse de l’ibuprofène.

Ibuprofène

Bonne chance et j’espère qu’il y aura quelques personnes qui joueront le jeu :-)

Édité par Gabbro

+4 -0

Coucou, petite contribution, j’ai mis le mécanisme de l’étape la plus "fofolle" pour que vous compreniez.

  • Acylation de Friedel-Crafts
  • Wolff-Kischner
  • Acylation de Friedel-Crafts
  • Homologation de carbonyle
  • Oxydation Synthèse de l'ibuprofène en 5 étapes

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+1 -0
Auteur du sujet

Merci Blackline pour ta contribution ! Personnellement je serais parti de quelque chose de plus fonctionnalisé (je pensais jouer avec du coupling, pourquoi pas du Suzuki) car la première étape risque de ne pas être géniale. J’attends encore 2-3 jours et puis je poste ce que j’avais imaginé :-) Mais tu peux déjà proposer ta une molécule à synthétiser !

Édité par ZDS_M

+0 -0

ZDS_M le problème c’est que recourir à une Suzuki pour une molécule aussi simple, c’est cher payé ! De même si tu pars d’un produit plus fonctionnalisé que le Benzène.

Les 3 premières étapes que je déclare permettent d’avoir des rendements satisfaisant car ce sont de vieilles réactions très bien documentées, on y trouvera tout les paramètres nécessaire à la bonne conduite de la synthèse. Idem pour l’oxydation à la fin, qui est simpliste comme bonjour donc ultra-connue.

Si tu me permet d’ajouter une étape, on fait une résolution du racémate avec de la (S)-colchicine en vue d’obtenir le R-Ibuprofène pur et hop, on a un produit énantiopure :p j’aime le détail :D

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+1 -0
Auteur du sujet

Donc voilà ce que je propose vu qu’il n’y a pas d’autres réponses :-) Ibuprofène

En laboratoire, une Suzuki c’est pas cher [en plus on est en quantité catalytique]; en industrie c’est très probablement différent. J’ai des gros doutes sur la première étape mais je suppose que tu l’as déjà essayé en labo pour l’affirmer! Tu proposes une autre molécule à synthétiser ? :D

+1 -0

J’aurais plutôt mis le dérivé boré sur l’alcène et l’halogène sur l’aryle.

J’ai pas vue de couplage de Suzuki où l’alcène est halogéné. Mais sinon, si t’as la tune sympa ta voie lol :D

J’ai pas d’idée de molécule, j’te laisse la main

Édité par Blackline

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+1 -0
Auteur du sujet

Ca fonctionne très bien aussi !

Bon, il y a pas l’air d’avoir grand monde mais si tu veux je propose la synthèse du diethylstilbestrol (DES), encore un médicament :). Je suis personnellement parti de phénol mais fais comme tu veux si t’as envie de t’amuser ! Cette fois-ci en essayant de garder cette géométrie E pour l’oléfine.DES

(Oui, autant dire qu’elle est bien grande mais je vois pas comment réduire la taille ici directement !)

Bonne journée.

Édité par ZDS_M

+1 -0

Tu m’as cassé la tête comme j’aime. Ca faisait longtemps que j’avais pas reflechis à des trucs foufou ! :D ça fait plaisir.

J’ai voulu faire un truc foufou. Ca manque surement d’une étape de protection.

  • 1eq (Acylation de Friedel-Crafts)
  • 2eq (Reduction via métal)
  • 1eq (Reaction d’Appel)
  • 1eq (Reduction) dans le but de changer de configuration relative
  • 1eq (Deshydratation)

Tiens au fait j’me disais bien que t’as synthèse elle était sympa mais que ton précurseur me disait quelque chose… il est soumis à des restrictions L’Acide phénylacétique ! Haha :p

EDIT : Autre Idee

  • Acylation de Friedel-Crafts
  • McMurry
  • Isomerisation (I²)

Édité par Blackline

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+1 -0
Auteur du sujet

Hello ! Personnellement, ça me semble très bon. Je connaissais pas la deuxième étape et cet homo-couplage. Il te manque juste les -OH sur les aryls mais c’est tout :) Voici ce que j’avais fais en proposant le défi.

Synthèse possible DES

Très honnêtement, je pense que la tienne est meilleure (si le couplage marche) car une Wittig sur un système aussi encombré c’est moyen (faut peut-être regarder une variante, par exemple une HWE).

On dirait qu’on est les deux seuls intéressés donc c’est peut-être pas pertinent de continuer :p

+1 -0

Le problème que je vois c’est que si on veut faire une Wittig, j’ai peur que le $\pi$-stacking favorise la forme $Z$. C’est pour ça que j’ai fais des trucs un peu plus foufou.

Les OH sur les Arryles ? Bah j’part du Phenol comme toi ! :p Mais j’aurais peut-etre du les proteger !

Continuons :o stpp

Édité par Blackline

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+1 -0
Auteur du sujet

Oui, justement ! Et c’est assez encombré donc pas génial. Après, y a la HWE justement qui permet de forcer la stéréochimie en E :)

Les OH sur les Arryles ? Bah j’part du Phenol comme toi ! :p Mais j’aurais peut-etre du les proteger !

Je veux dire que sur la molécule finale on a toujours les groupements hydroxyles et ils y sont plus sur ton dessin !

Continuons :o stpp

Blackline

Allez, go ! Mais cette fois-ci propose une molécule :p (bon si t’as pas d’idées j’en ai pleins dans la tête si jamais)

Édité par ZDS_M

+1 -0
  • En effet, j’ai oublier d’ajouter les OH sur mon dessin à mi-chemin. J’ai trouvé ces derniers assez secondaires dans la réflexion du problème… Comme dit c’est surement une erreur, les proteger ça coûte presque rien.

  • Je doute de la wittig non pas sur le rendement, mais sur la diastéréosélectivité. On pense toujours à l’énantiomère $(E)-$ comme étant le plus stable, mais si les rencontres entre les molécules se font de manière "selectives" alors les approches ("collisions") entre les molécules se fera dans un sens privilegier, qui n’est plus vraiment dépendant des encombrements. Le $\pi-$stacking c’est l’accolement de 2 cycles aromatiques par affinité, (bien sur ils seraient en décallés) n’empêche que les deux molécules se retrouverais alligné, à peu de chose près l’un a coté de l’autre "face à face". Et si c’est dans cet position que se fait la réaction on se retrouve avec le diastereoisomère $(Z)-$.

  • Aller, soyons fou, je propose de faire le Salbutamol ("Ventoline"). J’ai aucune idée d’où aller, alors j’vais galérer comme vous tous qui nous lisez.

Le Salbutamol

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+1 -0
Auteur du sujet

Très sympa comme produit ! Vachement utilisé et jolie molécule :-) Voici ce que je propose. J’ai fais ça assez vite donc ça peut ne pas être possible. Dis-moi ce que t’en penses!

Salbutamol

Édité par ZDS_M

+0 -0
  • Ta molécule 2 n’a pas le bon halogène
  • ta molécule 4 est hydrolysé avant l’heure sur ton aldéhyde aromatique
  • ta molécule 4 perds un carbone entre l’halogène et le carbonyle
  • ta molécule final n’est donc pas le sabutamol :p

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+1 -0
Auteur du sujet

Indeed, je suis fatigué je pense haha. L’halogène c’est une faute en recopiant, pour le reste pas d’excuse! Je ferai ça demain! En tout cas je pense que c’est un bon produit de départ.

Édité par ZDS_M

+0 -0

Tu aussi transformé une cétone aromatique en aldéhyde. T’es un beau gosse de l’alchimie mdr.

Voici pour ma contribution, j’ai trenu à ne pas me faire avoir avec les multiples substitutions des amines, qui sont des pièges ! Elles forment vite des tetraalkylammoniums rappel toi.

  • Protection de phénol
  • Formation d’une halohydrine viscinal protegée
  • Substitution de Gabriel (Amine primaire)
  • Réaction optimisée de couplage pour amine secondaire
  • Vilsmeier Haack

Édité par Blackline

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+1 -0
Auteur du sujet

Salut,

Désolé, j’avais complètement oublié ! J’ai pas trouvé mieux que ta synthèse j’avoue ! Pourrais-tu simplement me donner un lien vers la publication qui utilise ce complexe à base de prolinato ? Je sais pas ce que c’est et ça m’intéresse pas mal (jolie activation!). Ça doit très certainement être un ligand bidentate similaire au prolinol je suppose.

+0 -0

Nomenclature des complexes de transitions :

Le nom $prolinato$ signifie que le ligand est chargé négativement, ce nom est composé de $prolinate$ et du suffixe $-o$ qui symbolise la charge $(-)$. Donc la molécule libre est le $prolinate$. En nomenclature organique (comme inorganique) le suffixe $-ate$ signifie oxygéné niveau 3 et négatif.

Niveau

Préfixe

Suffixe

Exemple

1

$hypo-$

$-ite$

$ClO^{-}$

2

$ - $

$-ite$

$ClO_2^{-}$

3

$ - $

$-ate$

$HCOO^-$

4

$per-$

$-ate$

$ClO_4^{-}$

La proline est une molécule organique très couramment utilisée, car peu chère quand il s’agit de la forme naturelle (acide aminé de la $série$ $L$). Notamment voir les formation "Zimmerman Traxler"

$L$-Proline

Le prolinate est donc la forme base conjugué de ce dessin. Le carboxylate correspondant. Et donc on n’atterit pas sur la forme prolinolol ^^ en suivant les règles standard de nomenclature, faut pas tout mélanger.

Publication de la source :

  • A. Wetzel, S. Wöckel, M. Schelwies, M. K. Brinks, F. Rominger, P. Hofmann, M. Limbach, Org. Lett., 2013, 15, 266-269.

Édité par Blackline

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+1 -0
Auteur du sujet

Merci pour la publication. J’avais pas besoin des rappels de nomenclature vu le peu d’importance que ça a mais bon :p .

Pour les curieux qui liront: intéressant d’effectivement regarder le modèle Zimmerman-Traxler pour expliquer la stéréochimie mais je vous invite surtout à regarder la fameuse réaction Aldol faite par Benjamin List à l’aide de la proline (simplement magnifique!).

+0 -0
Auteur du sujet

Oui, c’est bien dans le but de faire un état de transition Zimmerman-Traxler ! Ce qui est beau je trouve c’est vraiment l’utilisation de la L-Proline qui est tellement bon marché pour faire une réaction aussi sélective.Enantioselective Aldol

Pas encore eu de cours sur l’organocatalyse malheureusement :'( Mais j’ai lu quelques livres dessus et c’est vachement intéressant… Pleins de choses à faire encore là-dedans!

Édité par ZDS_M

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte