Articles de vulgarisation sur une méthode d'analyse chimique ?

Le SNIF-NMR au secours de l'industrie agroalimentaire

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour,

Etudiant en classe préparatoire Physique-Chimie (PC), je dois faire pour le mois de juin un TIPE, un projet d’un an et demi sur un sujet scientifique de mon choix.

J’ai choisi comme sujet l’analyse isotopique par RMN (deutérium et carbone 13). En gros, le deutérium est un isotope lourd de l’hydrogène qui peut le remplacer dans toutes les molécules. Il n’est pas équitablement réparti sur notre planète, et la synthèse du glucose (& bien d’autres) ne le privilégie pas autant sur tous les sites de la molécule. Ce qui fait qu’en dosant le deutérium dans certaines molécules comme l’éthanol, le vinaigre, la vanilline… on peut retrouver quelle variété de plante a fait la synthèse (ou s’il s’agit d’une synthèse humaine), mais aussi la provenance géographique ou l’ajout d’eau. Des oranges d’Israel venant en fait du Brésil ? Une simple analyse et c’est cramé. Un yaourt vendu comme à la vanille de gousse alors qu’elle a été faite en laboratoire ? Cramé ! Ajouter un peu de sucre de canne dans le jus de raisin avant d’en faire du vin pour monter le degré ? Cramé ! Les contrefaçons de médicaments ? Cramé ! L’ajout d’eau dans les jus de fruits étiqueté 100% pur jus ? Cramé ! Et j’en passe, il y a des dizaines d’applications.

Bref, j’étais sensé y passer 6 mois à 2h par semaine, ça fait un an et demi que j’y consacre bien plus que ça, j’ai même fait des voyages pour rencontrer des chercheurs. Du coup j’ai fait largement plus que ce que je ne pourrais présenter au jury dans le temps imparti, et c’est dommage parce que le travail de vulgarisation que j’ai réalisé me semble inédit et sera perdu. Je n’ai fait que compiler des informations disponibles, mais elles ne l’étaient pas facilement (il fallait aller voir les gens, faire des demandes de prêts de documents entre bibliothèques, parfois refaire les expériences pour bien les comprendre, croiser de nombreuses publications) et on ne trouve pas sur internet de résumé expliquant le truc de A à Z.

Pourtant, il me semble que ça peut servir à d’autres. Déjà faire un résumé rapide du truc pour la culture, quelque chose qu’on puisse lire en 15 minutes pour comprendre le système, alors qu’en l’état qu’il faut au moins quelques heures pour croiser les infos de base.

Ca traverse plusieurs domaines, la chimie bien entendu, l’analyse par RMN, les procédés d’authentification, l’informatique car il y a une grosse partie traitement des spectres à l’ordi…

Donc je me demandais, en plus d’un résumé, est ce que vous pensez qu’un texte plus long ou une série d’articles (à lire en une petite heure par exemple) pourrait intéresser du monde ? Ca serait accessible à des gens qui n’y connaissent rien, permettrait à ceux qui veulent découvrir le domaine de s’y pencher plus en profondeur mais surtout ça aiderait ceux qui font des recherches sur le sujet, des TIPE futurs, des TPE, des exposés, des gens qui ont vu ça en cours et qui veulent approfondir… Ou à contrario se contenter d’un truc court c’est bien, personne ne va prendre le temps de lire un format long ?

Pour la relecture scientifique, mes contacts de TIPE pourraient éventuellement s’assurer que le contenu est exact, ce sont essentiellement des chercheurs ou ingénieurs dans ce domaine.

Merci par avance pour vos réponses ! Bibou

Édité par Bibou

+7 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Donc je me demandais, en plus d’un résumé, est ce que vous pensez qu’un texte plus long ou une série d’articles (à lire en une petite heure par exemple) pourrait intéresser du monde ?

À mon avis le mieux est de faire un article qui présente rapidement les points que tu as énoncé. Et à côté de faire un contenu plus gros (sous forme de tuto) pour donner le détail.

Ou à contrario se contenter d’un truc court c’est bien, personne ne va prendre le temps de lire un format long ?

Commence par un article court, ça te permettra de commencer doucement. Et tu auras certainement des retours qui te permettront de jauger s’il y a un intérêt pour ça.

Ceci dit, il y aura toujours des gens pour prendre le temps de lire un format long.

Pour la relecture scientifique, mes contacts de TIPE pourraient éventuellement s’assurer que le contenu est exact, ce sont essentiellement des chercheurs ou ingénieurs dans ce domaine.

Je pense pas que ce soit nécessaire de demander à des rapporteurs. On se chargera de la validation en interne (on a quand même un large panel de connaisseurs, et on peut faire appel à des membres si besoin).

+4 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte