S'améliorer en Anglais

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour je viens à vous car je voudrais savoir si vous aviez des conseils pour s’améliorer en Anglais, car je suis pas mauvais mais ce n’est pas le niveau que je souhaite avoir. Pour info j’ai passé le TOEIC et j’ai eu 660/990 ce qui n’est pas terrible :( Mais je pense que si je m’étais plus préparé j’aurai pu avoir autour des 700. Mon soucis c’est le vocabulaire, c’est à dire qu’en grammaire etc je me débrouille, l’anglais technique(informatique) j’ai pas de soucis mais le vocabulaire général j’ai pas mal de lacunes.

Merci d’avance pour vos conseils !

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Salut,

Si c’est surtout ton vocabulaire qui pêche, tu peux lire des textes en anglais ou regarder des vidéos en VO(ST) pour découvrir de nouveaux mots et les apprendre (en utilisant un carnet ou un logiciel tel que Anki).

D’un autre côté, il y a des sites/applications gratuits (Memrise, Duolingo) ou payants (MosaLingua, Babbel) qui permettent d’apprendre une langue (enfin surtout le vocabulaire) en mettant en application le principe de répétition espacée.

Si ces derniers outils sont sympas, j’ai trouvé que la première solution était plus efficace pour une langue que l’on connaît déjà pas mal (et puis les textes & les vidéos ça fait travailler d’autres aspects en plus), d’autant que tu verras pas mal de mots que tu connais déjà avec la deuxième solution (même si tu choisis un niveau initial). Après, si tu testes la deuxième solution, je te conseille de choisir 1 voire 2 applications, mais pas plus, car c’est assez répétitif.

Édité par anonyme

+1 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Je ne suis pas du tout partisan du « regarder des vidéos en VO sous-titrés en français ou en anglais. Je pense qu’il est beaucoup plus enrichissant de lire du texte en anglais.

Helmasaur

Ça dépend du texte, de la vidéo, et de ce que tu souhaites enrichir. Si c’est pour s’améliorer sur le vocabulaire un peu relevé et voir des tournures de phrases sophistiqués, un (bon) bouquin sera meilleur. Si c’est pour améliorer la prononciation, l’écoute et le vocabulaire décontracté dont tu as besoin dans une discussion informelle, une série type Friends fera beaucoup plus que n’importe quel bouquin.

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+2 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

De mon expérience perso, regarder des vidéos en VOST avec sous-titres en anglais ça aide un peu pour le vocabulaire et pas mal pour la compréhension orale et la prononciation (le lien orthographe / prononciation de l’anglais est l’un des pires dans les langues à alphabet). Ça aide aussi pas mal pour choper le rythme des phrases.

Par contre, regarder des vidéos avec sous-titres français ne sert à rien (sinon je serais déjà bilingue japonais).

La lecture m’a été très efficace. À ce sujet, je conseille les livres de Roald Dahl (qui sont accessibles et excellents), ou si tu veux du volume, la saga Harry Potter (qui m’a donné facilement 3 points sur mon bac, et une fois que tu as les tics de vocabulaires ça se lit bien). « Bilbo le Hobbit », bien qu’il soit à l’origine un livre pour enfants, est franchement plus difficile :D

Enfin, le TOEIC est un test complètement stupide qui juge des capacités qui n’ont pratiquement aucun intérêt (des règles de grammaires précises) dans la vie de tous les jours. Mon test préféré en tant que « test de niveau pratique » reste le BULATS, mais je ne sais pas si tu as le choix.

Bizarre, je suis totalement bilingue et pourtant j’ai appris sans utilisation de vidéo. Et je connais tellement de gens qui regarde seulement en VO et pourtant, pas vraiment de progrès en anglais. Je maintiens mon point de vue concernant la lecture.

Je pense surtout qu’il faut arrêter de croire qu’il y a une méthode miracle pour apprendre quelque chose. Nous sommes tous différents, les recettes des uns ne fonctionnent pas forcément avec d’autres.

Ce qui est évident, c’est qu’il faut faire de l’anglais régulièrement, intensément et si possible avec du plaisir. Il est plus facile d’apprendre en s’amusant ou en ayant un certain but que de le faire par contrainte. Cela se voit avec ceux qui apprennent l’anglais pour voir les séries comme aux USA ou lire le dernier best-seller avant la traduction officielle. Avec un but et en s’amusant cela passe crème.

J’ai été dans le cas du PO pendant très longtemps. J’ai galéré à valider le First Certificate pour valider mon diplôme d’ingénieur (j’y suis venu à bout en près de 2 ans). Pourtant pour lire des écrits techniques cela allait aussi. Depuis cette épreuve, mes progrès ont été considérables, moins de pression d’une part, mais aussi j’ai augmenté le taux d’anglais dans ma vie : plus de lectures sur Internet (type actualité), écouter des conférences, lire des bouquins, regarder des films ou séries, parler avec des gens que ce soit physiquement ou sur Internet par courriel. Je suis loin d’être bilingue mais en 2 années supplémentaires j’ai beaucoup gagné sans trop forcer. En faisant cela naturellement. Bien plus qu’avec des cours classiques dont je ne comprenais pas l’intérêt (car à l’époque, l’anglais ne me servait littéralement à rien).

Le mieux est donc je pense de faire de l’anglais sans se forcer, mais en faire souvent par plaisir. Cela viendra avec le temps. Compléter par quelques cours en autodidactes pour certaines règles ou mots histoire de fixer certaines choses et cela devrait aller. Cependant cela demande un travail sur le long terme (plusieurs mois) pour voir les effets.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+1 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte