Différence entre P-mosfet et C-mosfet

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour/Bonsoir à tous,

je pense avoir trouvé la solution qui convient à mon problème mais je ne suis pas totalement sûre que dans la pratique ça convienne…

Voici la situation, je souhaite utiliser un plateau chauffant sur mon imprimante 3D qui consomme 200W en 12V (soit ~17A), ce que ne permet pas ma carte d'alimentation (Ramps 1.4), qui se limite à 11A. Je cherche donc à utiliser la sortie de chauffe du plateau chauffant de la carte afin de contrôler un/des mosfets qui piloteraient le plateau chauffant de 200W. La sortie de chauffe est la D8 (partie Heaters sur ce schéma http://www.reprap.org/mediawiki/images/f/f6/RAMPS1.4schematic.png ). J'utiliserai la pin PS2, celle-ci étant à +12V de base, lorsque le mosfet intégéré de la carte (Q3) n'est pas passant, et à 0V (supposément) lorsque celui-ci est passant.

Mon problème : Si je relie cette sortie à un n-mosfet, celui-ci recevra +12V sur sa gate au repos, le rendant passant et faisant chauffer le plateau. Lorsque j'enverrai un signal à la carte demandant la chauffe, la pin PS2 passe à 0V, le n-mosfet n'est plus passant, le plateau ne chauffe pas. Il me faut donc la logique inverse.

Mes solutions : Soit utiliser un p-mosfet, la gate étant reliée à la pin PS2, la source étant reliée à +12V et le plateau étant relié entre le drain et le GND. Au repos, la pin PS2 est à 12V, donc la différence entre la gate et la source est <V_threshold, donc le mosfet est non-passant, le plateau ne chauffe pas.

Autre solution, utiliser un p-mosfet et un n-mosfet, comme pour les cmos. Comme sur ce schéma Image utilisateur

Le plateau serait alors relié entre V_out et le GND. VDD serait en +12V et les gates seraient reliées à la pin PS2.

Je vois souvent la deuxième solution utilisée pour un montage en inverseur, du coup, je ne comprends pas trop, pourquoi ne pas juste utiliser un p-mosfet pour inverser la sortie de la pin PS2?

Et quels sont les avantages de l'un et de l'autre?

Dans le deuxième cas j'ai pu voir que ça consommait moins de puissance, mais je ne comprends pas pourquoi, puisque le courant passe de la source du p-mosfet vers son drain, passant ensuite dans la résistance chauffante, pour finir au GND; ça signifie que la résistance R_ds du p-mosfet va être traversée par le même courant que la résistance chauffante, soit, au pire, 20A, donc 1,2W de dissipation dans mon cas. En quoi y a-t-il moins de consommation qu'avec uniquement un p-mosfet?

Autre avantage que j'ai pu voir, le changement de +12V à 0V est plus net, plus rapide avec un montage cmos. Du coup dans mon cas, où la pin PS2 sortirait du PWM, est-ce que ce serait une bonne chose?

J'espère que tout ça n'est pas trop confus, merci beaucoup pour l'aide! :)

Edit : après avoir lu un peu plus au sujet du CMOS, il semblerait que le fait qu'ils consomment, théoriquement, rien vient du fait que V_out est utilisé pour piloter d'autres mosfets, cette sortie n'est donc jamais reliée au GND, donc 'pas de consommation d'énergie'.

Dans mon cas il semble plus intéressant de partir uniquement sur un circuit p-mosfet. Vous confirmez?

Édité par Tsou'

+0 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte