Installer Archlinux et un environnement graphique

Un guide pour néophyte

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Malheureusement, ce tutoriel qui était en bêta a été supprimé par son auteur.

Bonjour à tous,

J’ai commencé (il y a 1 jour, 1 heure) la rédaction d’un tutoriel dont l’intitulé est Installer Archlinux et un environnement graphique.

J’aimerai obtenir un maximum de retour sur celui-ci, sur le fond ainsi que sur la forme, afin de proposer en validation un texte de qualité.

Si vous êtes intéressé, cliquez ci-dessous

Merci d’avance pour votre aide

Édité par Phigger

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Salut, alors moi j'ai une petite question sur la partie "graver l'iso d'archlinux" est-ce que tu prévois dedans de faire une partie sur les clefs bootables ?

Ils y a de moins en moins d'ordi portable disposant de lecteur CD/DVD et perso je n'en ai pas sur le mien donc si je voulais installer une distrib linux je le ferais à partir du clef USB bootable, ce qui est devenu relativement facile maintenant il me semble. Non ?

If nothing goes left, go right.

+0 -0

Je ne m'attarde pas sur le sujet de Windows volontairement. En effet, il est très fortement conseillé de commencer les systèmes GNU/Linux par Archlinux : cette distribution est trop complexe, la navigation en console est nécessaire… Si vous souhaitez débuter sur GNU/Linux, je vous invite plutôt à essayer les distributions grand public, bien plus simples à installer, telles que Ubuntu, Fedora, ou encore Mageia.

Y a une erreur, non ? (partie « Pourquoi Archlinux »)

Pour le reste, le wiki d'Archlinux est vraiment bien fait et sa rubrique d'installation est super clair ;o. Y avait eu des discussions une fois (sur OC, je crois) qui avait abouti au fait qu'il se suffisait tout de même à lui-même. Mais j'ai plus les arguments avancés donc cette remarque est sans doute assez inutile é_é.

Édité par lthms

Merida is so cool · “Now that I have built my very own hammer, nothing looks like a nail anymore. ”

+1 -1
Auteur du sujet

Oups, une faute de frappe ^^ (encore heureux que j'avais dit que les textes n'étaient pas nécessaires XD )

Pour le faire sur usb, c'était pas prévu, mais bon, si nécessaire, pourquoi pas

Et pour l'intérêt du tutoriel, je trouve tout de même que le wiki, bien que très bon, n'est qu'une façon de faire un tutoriel sur cette installation. Et pour un débutant, il n'est mine de rien pas très clair ^^ Je compte montrer ici une marche à suivre pour avoir un système fonctionnel, en expliquant pourquoi je fais telle chose, mais en guidant tout de même fortement l'utilisateur.

+1 -0

(encore heureux que j'avais dit que les textes n'étaient pas nécessaires XD )

Oups, désolé, pas vu.

Merida is so cool · “Now that I have built my very own hammer, nothing looks like a nail anymore. ”

+0 -0

Salut

Le lien du début m'amène sur une page d'erreur 403 :(

Mais on peu malgré tout trouve le tuto en visitant la page Aider les auteurs.

Pour le plan, je ne sais pas si il faut mentionner le nom des différents environnement de bureau comme c'est le cas là. Un débutant qui ne connaît pas cette particularité linuxienne peut se dire que tous sont à installer ;)

+0 -0
Auteur du sujet

Argh, mettre à jour la bêta, j'avais oublié :/

Pour ce qui est des environnements graphiques, y a 2 choses : J'en parlerai probablement dans l'introduction, et un débutant linuxien qui ne connait pas cette particularité ne devrait probablement pas s'essayer à Archlinux ^^ Mais précision sera faite dans l'introduction, on sait jamais ^^

Et oh ! J'aurais mieux fait de m'intéresser aux nouvelles fonctionnalités pour les bêta

EDIT : En même temps, je suis bien obligé de les mettre dans le plan. Sinon on va pas pouvoir séparer les parties du tutoriel.

EDIT 2 : Et sans les noms, le mec va trouver sa bizarre d'installer 5 fois son environnement graphique

Édité par Phigger

+0 -0

le problème avec le wiki de Arch, c'est qu'il donne une masse d'infos à la suite sans expliquer les procédures de façon pédagogique. J'attendrai de ce tuto qu'il apporte justement cette approche pédagogique.

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

alors, voilà pour petits commentaires :) :

  • comme il a été dit plus haut, tu ne parle pas de graver l'iso sur une clé, ce qui peut-être important dans le cas d'un ordinateur sans lecteur cd, et perso même avec un lecteur, je privilégie les clés usb, qui sont plus rapides. Ce serait cool d'ajouter ce passage. :)
  • le deuxième point concerne la phase de boot sur le support bootable avec l'iso gravée dessus : il vaudrait mieux détailler dès le départ la procédure de choix du support bootable, car la plupart des utilisateurs installeront Arch sur une machine accueillant un autre OS (comme tu le soulignes avec le fait de faire une sauvegarde), dans ce cas là, l'ordinateur ne boot pas par défaut sur le cd ou la clé bootable.
  • pour le schéma des partitions, je sais que chacun a ses petites habitudes concernant cela, mais selon moi trois rectifications s'imposent : ta partition/boot est vraiment large, déjà en tapant dans du 300 Mo c'est beaucoup. Je te propose de préciser deux cas de figure : vous souhaitez installer plusieurs noyaux linux ? 300 Mo. Vous souhaitez en installer un seul ? 100 Mo. Pour la deuxième rectification, tu devrais également exposer une fourchette pour la partition système : entre 15 et 25 Go selon que l'utilisateur souhaite installer beaucoup de logiciels ou non. J'utilise une Linux Mint avec au moins une quinzaine de logiciels et je n'utilise que 7 Go de la partition / :p. En ce qui concerne la partition swap, comme tu le fais dans la création des partitions, tu la mets en seconde position dans le schéma, or dans la liste au dessus tu la cite en troisième position ; pour plus de cohérence se serait bien de la remonter en seconde place dans la liste (désolé pour les détails comme ça :p). Aussi il faudrait proposer plusieurs choix au lecteur : mettre une swap ou ne pas en mettre. Avec les ordinateurs d'aujourd'hui ayant souvent 4Go ou plus de RAM, la swap n'est utile qu'en cas d'hibernation. Ce serait bien je pense de préciser cela : si vous avez moins de 4Go de mémoire vive, faites une partition de swap de 1 à 2Go (pour remplir la swap faut le vouloir quand même) ; si vous souhaitez utiliser l'hibernation et que vous avez 4Go ou plus de mémoire vive, faites une partition swap de 4Go ; si vous avez 4Go ou plus de ram et que vous ne voulez pas utiliser l'hibernation, alors pas besoin de swap. Je parle encore une fois de mon expérience pour donner un exemple concret : ma machine dispose de 4go de ram et je n'utilise pas de swap. Je n'ai jamais dépassé les 2go d'utilisation, sauf quand je fais tourner des machines virtuelles. Après c'est selon l'usage.

Voilà pour ma petite contribution, et si tu as besoin d'aide, je me propose pour t'aider. ;) Je n'utilise pas Arch, mais j'ai pas mal d'installations de Arch à mon actif, je l'ai même utilisée pendant au moins trois jours. :p

Bon courage pour la suite en tous cas. :)

Édité par anonyme

+0 -0
Auteur du sujet

Merci pour le retour détaillé ^^

  • En fait, je n'ai même pas encore commencé la partie sur la gravure. Il faut que je me renseigne sur les logiciels existants, moi je me suis même pas fait chier, j'ai utilisé Windows 8 pour graver Arch. J'en parlerai dans la section Graver l'iso, j'éditerai le nom si nécessaire
  • Pour le boot, j'aurais bien aimé ajouter des images, mais j'ai pas la moindre idée de comment prendre des screenshots d'un bios :/ Il est pas accessible dans ma machine virtuelle
  • Pour le /boot, j'avoue ne pas m'être posé la question quand j'ai suivi le tutoriel. Je viens de checker… Ok j'ai 25 Mo de pris sur ma partition /boot… Bon, va falloir changer ça…
  • Et pour le swap, j'ai pareillement suivi le tutoriel, mais personnellement j'utilise assez souvent l'hibernation. Et je souhaite proposer ici un tutoriel qui reste simple à suivre, et toi tu me proposes de parler de pas moins de 3 cas différents ^^ M'enfin, je vais voir comment améliorer ça (pas aujourd'hui, je le crains, faudrait que je bosse un peu)

Pour l'aide, je t'en remercie beaucoup, ça fait toujours plaisir ^^ Après, pour l'instant je préfèrerais me contenter de commentaires via le forum, je préfère rédiger une bonne base tout seul pour bien avoir le tutoriel que j'aimerais faire ^^

+0 -0

Bah après exposer plusieurs cas de figure, ça permet à l'utilisateur de se simplifier la vie plutôt que d'aller chercher à droite à gauche des infos. Et puis ce tuto ne s'adresse pas au débutants sous GNU/Linux.

Je te souhaite bonne chance pour la suite, c'est le tuto dont j'ai toujours rêvé quand je débutais avec Arch, il y aura des lecteurs. ;)

+0 -0

Je confirme que, bien qu'étant utilisateur de Linux depuis la fin des années 1990, je me suis arraché les cheveux sur certains passages du wiki d'installation d'Arch Linux. Clairement, il n'est pas à la portée du premier venu et j'attends impatiemment une explication plus pédagogique.

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Je n'ai pas lu. Mais le danger avec un tutoriel à part du wiki, c'est qu'il risque d'avoir plein de petits bout qui risquent d'être out-of-date. Il risque d'y avoir de nombreuses mise à jour.

Aussi ce que je reprochais au wiki, c'est qu'il ne donnait pas des pointeurs pour en savoir un peu plus sur les lignes de commanes que l'on tapait. Je me souviens du fstab, dans ma tête, ça sortait de nul part.

Concernant les interfaces graphiques, j'ai l'impression qu'il y a un penchant pour les interfaces légères comme les tiling windows manager. J'utilise xmonad, mais je sais qu'il y a ion3 (et plein d'autres). Ca pourrait être intéressant d'en parler.

+0 -0
Auteur du sujet

Merci pour les infos Saroupille

Pour ce qui est des mises à jour, je suis au courant, j'éditerai ce qu'il faudra. A savoir que l'installation ne change pas beaucoup (voir pas du tout) à chaque version. Sauf certaines màj ^^

Pour les interfaces graphiques, j'ai choisi pour l'instant les plus répandues, et surtout celles avec une doc ^^ Je regarderai celle dont tu me parles, et je les testerai.

+0 -0
Ce sujet est verrouillé.