Canaux excréteurs de la glande salivaire sublinguale

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour,

J’ai une une question un peu pointue mais je voulais votre avis car les sources sur Internet se contredisent. En gros j’essaie de comprendre quels canaux excréteurs de la glande salivaire sublinguale se trouvent où. Certaines sources disent qu’il y a 8–20 canaux excréteurs petits appelés canaux de Rivinus. Le plus gros canal serait le canal de Bartholin qui se fusionne avec le canal de Wharton de la glande salivaire submandibulaire. Or certaines sources disent que les canaux de la glande sublinguale s’appelleraient plutôt Rivinus et Walther. Est-ce que le canal de Walther serait simplement un synonyme du canal de Bartholin? Cela ferait du sens considérant que le canal de Sténon de la glande parotide s’appelle « Stensen’s duct » en anglais. À noter que j’ai seulement vu « canal de Walther » sur des sources en français.

Bref je suis conscient que c’est un petit détail mais je serais vraiment content de trouver une réponse à ma question. :P Merci :)

+0 -0

C’est probablement une des raisons pour lesquelles dans la nouvelle terminologie, on ne donne plus de noms propres aux structures anatomiques (mais ça a du mal à rentrer pour un paquet de professeurs…).

En gros :

  • les sublinguales possèdent plusieurs canaux excréteurs appelés conduits sublinguaux dont les deux plus gros sont anciennement appelés conduit de Walther et de Rivinius
  • les submandibulaires possèdent un conduit (le conduit submandibulaire, anciennement conduit de Wharton) qui est la fusion de plusieurs petits canaux
  • les parotides possèdent elles aussi un canal : le conduit parotidien, anciennement appelé le canal de Sténon (qui est traduit par Stensen’s duct en anglais).

Il ne me semble pas que ces canaux fusionnent entre eux.

Quant au canal de Bartholin, je n’en ai jamais entendu parler. Le seul truc que je connaisse et qui porte ce nom, c’est la glande de Bartholin qui est l’ancien nom de la glande vestibulaire majeure qui sécrète la cyprine au niveau de la vulve chez la femme.

Édité par Ekron

« Nous sommes faits de l’étoffe dont sont tissés les vents. »

+1 -0
Auteur du sujet

Merci beaucoup pour ta réponse, c’est apprécié. Par contre, ça ne répond pas vraiment à ma question.

Il n’existe pas un seul canal excréteur pour la glande sublinguale mais bien une vingtaine de petits canaux excréteurs qui émergent du plancher de la bouche, qui s’appellent vraisemblablement les canaux de Rivinius. Je sais également qu’il existe un plus gros canal qui débouche à proximité du canal excréteur de la glande submandibulaire, apparemment c’est le canal de Walther mais ça pourrait aussi être celui de Bartholin…

Pour la canal de Bartholin, je me suis dit la même chose mais plusieurs sources disent qu’ils s’agit également du nom d’un canal excréteur de glande salivaire sublinguale, sans préciser exactement c’est où.

Je dois avouer que plusieurs sources ne semblent même pas témoigner du fait qu’il existe plusieurs canaux excréteurs isolés pour la glande sublinguale (et disent qu’il n’y en a qu’un seul…). Les articles sérieux sur les glandes salivaires expliquent bien l’anatomie, mais parlent malheureusement rarement de la terminologie, alors j’ai l’impression que je n’aurai jamais de réponse à ma question. :P

Mais merci quand même, j’apprécie que tu aies pris la peine de chercher. :)

Édité par Le Gigot

+0 -0

Okay, du coup je me suis replongé dans mes cours d’histologie du système digestif pour pouvoir te répondre plus précisément.

Les 3 paires de glandes salivaires principales (parotides, submandibulaires ou sous-maxillaire et sublinguales) sont lobulées (donc formées de lobules) et exocrines pures, c’est-à-dire que leur produit de sécrétion rejoint directement les milieu extérieur (le tube digestif en l’occurrence) par le biais de canaux excréteurs sans passer par la circulation sanguine.

Les canaux excréteurs sont identiques dans les 3 types de glandes : on les distingue des vaisseaux grâce à leur épithélium. Les vaisseaux ont un endothélium de revêtement (pavimenteux simple) alors que les canaux ont au minimum un revêtement cubique simple (et éventuellement pluristratifé).

Les canaux grossissent et s’anastomosent au fur et à mesure qu’ils s’éloignent de l’unité sécrétrice. En allant de la partie proximale vers la partie distale, on peut en décrire plusieurs types :

1) les canaux intra-lobulaires, les lobules étant des espaces ovalaires formés d’adipocytes et de cellules excrétrices de différents types : tubules muqueux et acini séreux pour l’essentiel, donc la répartition change selon que l’on soit dans une parotide (séreuse pure), une sous-maxilaire(mixte à prédominance séreuse) ou une sublinguale (mixte à prédominance muqueuse) ainsi que de canaux excréteurs :

  • passage de Boll : les plus petits canaux, lumière peu visible, épithélium cubique simple
  • canaux striés : plus volumineux que les passages de Boll, épithélium prismatique simple, lumière visible, présence d’éosinophiles et de stries au niveau de la partie basale, issus de l’anastomose des passages de Boll

2) Canaux extra-lobulaires

  • canaux stratifiés, les plus volumineux, avec un épithélium prismatique stratifié

En gros, dans ma compréhension (car ce n’est pas clairement écrit), tu as dans les 3 types de glandes des passages de Boll qui donnent des canaux strié puis des canaux stratifiés et ce sont ces canaux stratifiés qui ont des noms propres (que j’ai détaillés dans mon message précédent) que l’on essaye d’oublier de plus en plus pour en rester sur la terminologie anatomique universelle.

Après, pour avoir regardé dans plusieurs bouquins et applications d’anatomie à ma disposition, je n’ai vu qu’un seul canal en distal de la sublinguale, je cite mon Kamina : "Le conduit sublingual naît de la face profonde de la glande, longe le conduit submandibulaire et s’ouvre au niveau de la papille sublinguale située près de la caroncule sublinguale, et sur le pli sublingual."

Voilà, je pense pas avoir répondu à toutes tes questions, mais j’ai fait ce que j’ai pu. Pour le reste, il faudrait quelqu’un de plus renseigné que moi sur le sujet.

« Nous sommes faits de l’étoffe dont sont tissés les vents. »

+1 -0
Auteur du sujet

Salut,

Merci d’avoir pris la peine de chercher. Comme je l’ai mentionné, j’ai moi aussi trouvé certaines sources qui disaient qu’il n’y avait un canal majeur pour la sublinguale, mais il semble pourtant y avoir plusieurs petits canaux et un canal plus gros ( ici )

Je ne connaissais pas le passage de Boll, dans mes cours on l’appelait canal intercalaire. C’est pour ça que j’aime bien connaître tous les noms alternatifs des structures anatomiques, même si elles ne sont pas recommandées ; d’où ma question sur les glandes salivaires. Mais bon, malheureusement les sources se contredisent.

Bref, merci beaucoup d’avoir pris le temps de chercher. :)

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte