Est-ce du bon français ?

L’auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Non. Il manque un t à "paraît".

"Elle a 40 ans et donné naissance à 5 enfants, mais quand on la voit, il n’y paraît pas".

En dehors de ça l’orthographe est admise mais date d’avant la réforme de 1990 qui supprime l’accent circonflexe dans ce cas : "n’y parait". Mais ça reste tout à fait correct.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+3 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Je recopie la phrase complète : L’occupant laisse entendre qu’il n’y paraît bien plus qu’on ne le croît.

La première chose qui m’interpelle est la négation n’. Le contexte pourrait éventuellement justifier cette négation mais pour moi, à l’oreille, la seule phrase qui ait un sens est : L’occupant laisse entendre qu’il y paraît bien plus qu’on ne le croît.

En clair : on pense que X paraît peu dans tel truc, et il paraît plus. (un figurant dans un film par exemple).

Reste les 2 accents circonflexes. Dans les verbes en aître, le i porte toujours un accent circonflexe quand il est suivi d’un t. Qu’on soit à l’indicatif ou au subjonctif, aucune importance. Donc ok pour paraît avec un accent circonflexe.

croît : d’après le sens, c’est le verbe croire et non le verbe croître. Et dans le verbe croire, croît avec un accent, ça n’existe pas.

Alors croit, ou croie ? c.a.d. indicatif, ou subjonctif ?

si on met la phrase au passé, ça donne quoi :

  • indicatif : l’occupant laissait entendre qu’il y paraissait bien plus qu’on ne le croyait
  • subjonctif : l’occupant laissait entendre qu’il y paraissait bien plus qu’on ne le crût

Phonétiquement, l’indicatif passe beaucoup mieux.

Donc ; L’occupant laisse entendre qu’il y paraît bien plus qu’on ne le croit.

Maintenant, si le contexte justifie qu’il y ait cette négation, c’est une autre histoire.

+8 -0

Ah j’avais pas vu que l’image était la miniature d’un screenshot sur lequel il fallait cliquer pour voir l’image de la phrase complète…

Ç’aurait été plus simple de la recopier directement.

Du coup je suis d’accord avec les observations d'@elegance.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+1 -0
Auteur du sujet

Merci pour vos réponses :)

Et si je suis cette logique, puis-je écrire :

L’occupant laisse supposer bien plus qu’il paraît.

Ç’aurait été plus simple de la recopier directement.

Désolé, j’ai été fainéant ^^

+0 -0

L’occupant laisse supposer bien plus qu’il paraît.

LysPrintemps

Bof, ce n’est pas faux grammaticalement mais est-ce que ça a du sens ?

Si ce qu’il dit laisse supposer des choses, ces choses ne sont pas visibles ni explicites donc elles ne peuvent pas "paraitre".

Ses remarques laissent à penser que le problème est plus compliqué qu’il n’y paraît.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Entre ta première phrase et la 2ème, tu ajoutes "BIEN PLUS". Ca change TOUT !

  • Je suis beau que toi : ça ne veut rien dire
  • Je suis BIEN PLUS beau que toi : c’est correct.

Et ce n’est pas le mot BIEN qui compte, c’est le mot PLUS. C’est lui qui fait qu’on passe d’une logique à une autre.

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte