Personnages clés de l'informatique

a marqué ce sujet comme résolu.

Reprise du dernier message de la page précédente

Je n'arrive pas à passer l'article en bêta pour d'éventuelles relectures (est-ce que pour les tutos ?).

Effectivement ce n'est que pour les tuto :(

+0 -0
Auteur du sujet

Je remonte le sujet pour dire que j'ai pu me dégager du temps pour reprendre l'écriture. J'espère finir bientôt le 1er numéro concernant UNIX. :)

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+1 -0

Je remonte le sujet pour avoir quelques nouvelles sur cette très bonne idée de Renault ? Cela avance-t-il comme tu le voulais ? Un article sur Turing en lien avec Imitation Game est-il dans les tuyaux ? :)

+0 -0
Auteur du sujet

Oui oui ça avance, je prends beaucoup de temps à rechercher des informations précises et exactes (ce qui n'est pas toujours évident). De plus j’ai un ami qui doit relire mon travail également. J'espère publier le premier numéro avant mars.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+0 -0

Est-ce que tu comptes aussi toutes les contributions à la créations de concepts informatique ? Euler a inventé les graphes, avec une jolie anecdote dessus, même s'il était loin de l'informatique. C'est des notions massivement utilisé maintenant, avec beaucoup de recherche, des notions assez complexes (hypergraphe), des liens avec des problèmes importants (SAT), des preuves amusantes utilisant les probabilités (et toujours une bonne anecdote) avec Erdõs, et beaucoup de problèmes connus pouvant illustrer ça.

+0 -0
Auteur du sujet

Je pense qu'il faut se concentrer sur l'informatique.

Dans un sens, l'informatique est une sous-branche des maths et elle réutilise très souvent de nombreux outils des maths. Le soucis est qu'en partant de là, tu doives refaire presque toute l'histoire des mathématiques ce qui est énorme. Puis tu imagines, Euler et Erdos à eux deux ce sont des pans entiers des maths à expliquer, c'est un travail colossal que de parler rien que de ces deux personnes pour un lien très ténu avec l'informatique dans l'ensemble.

J'ai un profond respect pour ces scientifiques, mais je pense que leur place serait plus dans une série de personnages clés des maths (ce qui serait un grand travail), cette série doit se concentrer sur l'algorithmie, les logiciels, les langages ou les protocoles. Tout ceci fera appel suivant les besoins à des personnages en électronique, automatiques, la théorie de l'information ou calculabilité mais ces domaines sont à part mais certains ont fait le pont pour créer ou étendre l'informatique en tant que science et technique. Parler des gens qui font ce pont est je pense intéressant (Church, Shanon, Hamming, Knuth, Vaucanson ou Turing en sont des exemples importants), mais il faut savoir se limiter et éviter d'empiéter sur les autres domaines. :)

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+1 -0

Je suis parfaitement d'accord avec ça, c'est même parfaitement légitime, mais c'est dommage de voir l'informatique comme une science à part, parce qu'elle est justement vraiment confondues avec toutes les autres, il suffit de voir les mathématiques qui s'y inscrivent, les simulations physiques/biologiques/économiques qu'ont y développe, même simplement dans des jeux, les algorithmes évolutionnaires et toute autre inspiration depuis les autres sciences. Même en traitement du signal, Fourier est devenu essentiel pour développer les outils actuels. Je pense qu'il y a donc un équilibre à trouver entre l'informatique et les sciences qui la forme pour être suffisamment complet, quitte à n'en parler que rapidement.

+0 -1

L'informatique est en effet une science pluridisciplinaire. Elle n'est pas la seule, aujourd'hui, c'est quasiment la tendance de la plupart des domaines. En fait, tous les domaines qui me viennent à l'esprit : droit, bio, crimino, psychologie,info, physique, sociologie, linguistique, etc. le sont.

Maintenant, je suis d'avis de Renault. Après, selon le personnage abordé, mettre des liens pour en savoir plus sur lui, et indirectement ses travaux semble un bon compromis pour le curieux. Non ? :)

Édité par Arius

Assez occupé IRL — MP au besoin. Je ne mords pas (toujours)

+1 -1
Auteur du sujet

C'est pour ça malgré tout que dans la série il y a des types comme ceux que j'ai mentionné plus haut qui ne sont pas des informaticiens au sens strict mais qui ont apporté pas mal de choses sans être trop uniquement lié à leurs domaines d'origines.

L'informatique étant une section de tellement de secteurs qu'on ne s'y retrouve plus sinon. Mais rien n'empêche de faire des séries adjacentes qui se permettent d'aller plus loin.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+0 -0

Je ne peux qu'appuyer ces dires. Si tu souhaites te lancer là-dessus alexandre, n'hésite pas. Il y a assez de mathématiciens ici qui seront ravis de te donner un coup de patte. ;)

Assez occupé IRL — MP au besoin. Je ne mords pas (toujours)

+0 -0

Ne pas oublier Claude Shannon ni surtout John von Neuman (architecture de toutes nos machines). Quant à Turing, il n’est pas seulement un théoricien. Il a écrit les premiers programmes et était très impliqué dans la construction du premier calculateur électronique britannique.

Je suis étonné que personne n’ai cité Konrad Zuse avec son Z3 (premier calculateur programmable en virgule flottante), ni Grace Murray Hopper (le premier compilateur).
Niklaus Wirth a créé la programmation structurée, le seul modèle de programmation connu des plus jeunes.

Il se faut s’entraider, c’est la loi de la nature. (Jean de La Fontaine, l’âne et le chien)

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte