OpenClassrooms ne produira plus ses cours qu'en interne : une opportunité pour ZdS ?

nohar a marqué ce sujet comme résolu.

On a bien avancé ces dernières minutes. C’est le moment d’y jeter un œil, cela commence à se stabiliser et on commence à peaufiner.

Pour info, je met l’état actuel ci-dessous.


Bonjour,

Nous avons appris à la lecture de votre blog que vous fermiez le CourseLab d’OpenClassrooms afin de rendre votre offre plus cohérente. Pour publier sur votre plateforme, les auteurs devront désormais conclure un contrat avec OpenClassrooms.

C’est un changement important pour de nombreux auteurs, qui ne désirent pas forcément travailler sous contrat et qui souhaitent simplement disposer d’une plateforme de publication. Comme toute évolution majeure dans le fonctionnement d’OpenClassrooms, il nous semble que cette décision est frustrante pour ces auteurs au regard du temps investi sur la réalisation de leurs cours.

Notre site, Zeste de Savoir, peut intéresser ces auteurs à la recherche d’une nouvelle plateforme pour publier et maintenir leur travail. Il s’agit d’un site ouvert à tous, dont la qualité des cours est assurée par notre équipe de validation.

Aussi, nous vous proposons de mettre en contact avec nous les auteurs des cours que vous ne souhaitez pas publier, ou qui ne souhaitent pas publier sur votre plateforme suite au changement de ligne éditoriale.

Nous pensons que notre proposition est avantageuse pour toutes les parties prenantes : vous évitez les refus secs de cours, les auteurs disposent d’une nouvelle plateforme pour publier, et nous enrichissons le contenu de notre site.

Si notre proposition vous intéresse, nous serons ravis d’en discuter plus en détails.

Cordialement,

L’association Zeste de Savoir.

https://mensuel.framapad.org/p/zdsocauteurs
+5 -0

Faudrait-il préciser l’origine de ZdS (ex-SiteDuZer0) pour les convaincre ?

« Il n’était même pas sûr d’être en vie puisqu’il vivait comme un mort. » – Albert Camus, L’étranger

+0 -0

J’aime bien, et c’était beau de voir cette écriture collaborative en direct !

Juste sur cette phrase

Comme toute évolution majeure dans le fonctionnement d’OpenClassrooms, il nous semble que cette décision est frustrante pour ces auteurs au regard du temps investi sur la réalisation de leurs cours.

Elle voudrait dire aue toutes les évolutions majeures de OC sont frustrantes, ce avec quoi ils pourraient ne pas être d’accord. Ou alors, je comprends mal la phrase.

Faudrait-il préciser l’origine de ZdS (ex-SiteDuZer0) pour les convaincre ?

Titi_Alone

Préciser, je ne sais pas, mais y faire allusion peut-être. Il y a une histoire commune après tout.

Comme toute évolution majeure dans le fonctionnement d’OpenClassrooms, il nous semble que cette décision est frustrante pour ces auteurs au regard du temps investi sur la réalisation de leurs cours.

Elle voudrait dire aue toutes les évolutions majeures de OC sont frustrantes, ce avec quoi ils pourraient ne pas être d’accord. Ou alors, je comprends mal la phrase.

Rockaround

J’ai eu un peu le même sentiment en lisant cela la première fois…

+1 -0

Chaque fois que Mathieu Nebra a posté un message à propos d’une évolution majeure d’OC (y compris sur les forums du staff de l’époque), son discours a toujours été le même : oui, y’a des gens qui ne seront pas content, on le sait, mais tant pis, on prend cette décision parce que c’est par là qu’on veut aller.

Regardez le billet de blog posté dans le PO de ce sujet, rien que dans les commentaires, il est déjà en train de répondre à un vieux qui grogne : ça fait des années que c’est comme ça. Pour moi ils savent très bien qu’ils vont avoir des mécontents, c’est une évidence, et ZdS peut représenter une alternative pour les canaliser. Pour moi c’est le fond du message.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+6 -0

Ils savent qui nous sommes.

nohar

C’est très prétentieux de penser que toute l’équipe d’OC connait Zeste de Savoir, nous le disions avant, l’équipe à beaucoup changé depuis le "fork" qui a mené à la création de ZdS.

Préciser, je ne sais pas, mais y faire allusion peut-être. Il y a une histoire commune après tout.

Aabu

Oui, y faire allusion me semble une bonne idée.

« Il n’était même pas sûr d’être en vie puisqu’il vivait comme un mort. » – Albert Camus, L’étranger

+0 -0

Personnellement je ne suis pas très fan du ton du mail. Je trouve que ça fait un peu "vous frustrez les auteurs avec votre décision et on vous propose dans notre infime bonté de vous aider à gérer ça".

Pour moi les choses sont très différentes :

  • Ils y a peu de cours dans le courslab, avec peu de choses vraiment intéressant pour OC. OC veut faire des vrais cours professionnalisant, et la majorité de ce qui produit sur le courslab était soi vide, soit plus proche du tuto "comment changer son fond d’écran". Ou alors sur des thématiques qui ne les intéressent pas.
  • Si y a des truc vraiment intéressants dedans ils sont assez intelligent pour proposer aux auteurs de participer au processus de rédaction officiel en interne. Le reste ne les intéresse pas le moins du monde.
  • Ils sont donc bien content de se débarrasser du courslab et de jean-michel qui propose son tuto sur comment changer son fond d’écran sur sa distribution linux éditée en 3 exemplaires. Et à mon avis ils s’en fiche de savoir que jean-michel est frustré de ne plus avoir de courslab. Au contraire, ça fait toute une plateforme à arrêter de maintenir techniquement, ainsi qu’un dialogue avec des auteurs amateurs à éviter. Bref, des ressources économisées de tous cotés.
  • Si on regarde le message d’annonce, c’est très factuel. A aucun moment MN ne s’excuse, ou ne remercie les auteurs pour le temps passé etc. Il justifie juste que c’est une volonté de passer à de l’interne et pas un manque de qualité des auteurs extérieurs.
  • Si on regarde les commentaires sous l’article, il y a seulement 2 commentaires d’ancien de sdz qui se plaignent. Des gens à qui OC ne s’adresse pas. Aucun commentaire du public d’OC "C’est dommage, on aimait bien avoir des cours externe, ça apporte de la variété etc" ou d’auteur en mode "j’ai mis 20h à écrire mon cours je suis trop triste". A l’inverse si on regarde les commentaires des autre posts du blog, on voit souvent des messages du public d’OC et des réactions positives au nouvel OC. Ce qui indique assez bien que le courselab est en pratique un truc qui n’intéresse personne, à part les nostalgiques du sdz…

Autrement dit : On rédige le mail en partant du principe qu’ils ont un problème et qu’on apporte une solution, alors que le problème à mon sens n’existe que dans notre tête. Le mail est rédigé comme si on s’adressait à l’ancien sdz, celui que les membres fondateurs ont connus. Comme si OC était une simple version commerciale de Zds. Pour le nouvel OC, se débarrasser des reliquats du zds est un avantage, certainement pas un problème…

A mon sens on devrait avoir une approche bien plus "humble", et simplement leur dire que si jamais ils ont des auteurs qui se plaignent ils peuvent leur signaler notre existence et voilà.

Édité par Demandred

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+3 -2

Bonjour,

Nous avons appris à la lecture de votre blog que vous fermiez le CourseLab d’OpenClassrooms afin de rendre votre offre plus cohérente. Pour publier sur votre plateforme, les auteurs devront désormais conclure un contrat avec OpenClassrooms.

C’est un changement important pour de nombreux auteurs, qui ne désirent pas forcément travailler sous contrat et qui souhaitent simplement disposer d’une plateforme de publication. En tant qu’évolution majeure d’OpenClassrooms, il nous semble que cette décision peut engendrer de la frustration pour ces derniers, notamment au regard du temps investi pour la réalisation de leurs cours.

Au vu de notre histoire commune, nous pensons que notre site, Zeste de Savoir, peut intéresser ces auteurs à la recherche d’une plateforme similaire à l’ancienne formule d’OpenClassrooms. Originellement, nous avons créé ce site ouvert à tous en reprenant à notre compte l’état d’esprit du Site du Zéro, ce qui nous a permis de continuer à faire vivre la communauté active qui s’identifiait à ses valeurs :

  • des cours gratuits écrits par et pour la communauté, et validés par une équipe bénévole,
  • des forums d’entraide.

Aujourd’hui, nous pensons pouvoir vous assister dans la mise en œuvre de ce nouveau changement. Aussi, nous vous proposons de mettre en contact avec nous les auteurs des cours que vous ne souhaitez pas publier, ou qui ne souhaitent pas publier sur votre plateforme suite au changement de la ligne éditoriale.

Nous pensons que notre proposition est avantageuse pour toutes les parties prenantes : vous n’opposez aux auteurs aucun refus sec de cours, les auteurs disposent d’une nouvelle plateforme pour publier, et nous enrichissons le contenu de notre site.

Si notre proposition vous intéresse, nous serons ravis d’en discuter plus en détails.

Cordialement,

L’association Zeste de Savoir.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+8 -0

Personnellement je ne suis pas très fan du ton du mail. Je trouve que ça fait un peu "vous frustrez les auteurs avec votre décision et on vous propose dans notre infime bonté de vous aider à gérer ça".

Je ne suis pas vraiment d’accord avec ça. Déjà, on ne parle pas « d’infime bonté », mais de stratégie « gagnant-gagnant », donc ça sous-entends bien que, oui, nous avons quelque chose à gagner. Et ensuite, je pense tout de même qu’ils savent qu’ils vont avoir des gens frustrés comme le disait nohar. Et concrètement, je pense qu’ils n’ont pas tant de chose à perdre que de proposer de rediriger un flux de personnes « frustrées ».

Sinon, la proposition me va, ça me semble ok pour moi. :)

+1 -1

Déjà, on ne parle pas « d’infime bonté », mais de stratégie « gagnant-gagnant »

Dans notre tête, car on imagine des cohortes d’auteurs frustrés et perdus, et on y voit un gros changement. On propose ainsi de les "assiter à la mise en place de ce nouveau changement", comme si c’était un truc énorme et une étape majeur dans l’histoire d’OC.

Je crois que tout le monde s’en fiche du courslab, Il n’y a même pas un auteur qui c’est plain dans les commentaires… Les seuls à se plaindre c’est les anciens du sdz, juste pour le principe du changement de philosophie…

J’ai l’impression que c’est comme écrire à son ex avec qui on a pas digérée la rupture en pensant qu’elle a besoin de nous, alors qu’en fait elle n’en juste rien à faire. :p

je pense qu’ils n’ont pas tant de chose à perdre que de proposer de rediriger un flux de personnes « frustrées ».

Je suis d’accord sur le fond de la démarche, c’est surtout la forme qui me dérange et qui à mon sens devrait être différente. On verra bien ce que ça donne. Au pire du pire, même dans la forme actuel, il n’y a pas grand chose à perdre, même si je la désapprouve (comme le dit @Aabu).

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+1 -0

Mmm… « décourage certains auteurs » ou « rebute certains auteurs », plutôt que décevoir ?

Taurre

On repart dans le trop fort. Par ordre de force : décourage (j’abandonne) > frustre (je suis fâché) > rebute (ça me repousse) > déçoit (un peu triste). Décevoir est bien. Je trouve la version actuelle très bien. Pour référence :

Bonjour,

Nous avons appris à la lecture de votre blog que vous fermiez le CourseLab d’OpenClassrooms afin de rendre votre offre plus cohérente. Pour publier sur votre plateforme, les auteurs devront désormais conclure un contrat avec OpenClassrooms.

C’est un changement important pour de nombreux auteurs, qui ne désirent pas forcément travailler sous contrat ou qui souhaitent simplement disposer d’une plateforme de publication. En tant qu’évolution majeure d’OpenClassrooms, il est possible que cette décision déçoive certains auteurs, notamment au regard du temps investi pour la réalisation de leurs cours.

Au vu de notre histoire commune, nous pensons que notre site, Zeste de Savoir, peut intéresser les auteurs à la recherche d’une plateforme similaire à l’ancienne formule d’OpenClassrooms. Originellement, nous avons créé ce site ouvert à tous en reprenant à notre compte l’état d’esprit du Site du Zéro, ce qui nous a permis de continuer à faire vivre la communauté active qui s’identifiait à ses valeurs :

  • des cours gratuits écrits par et pour la communauté, et validés par une équipe bénévole ;
  • des forums d’entraide.

Aujourd’hui, nous pensons pouvoir vous accompagner dans la mise en œuvre de ce nouveau changement. Ainsi, nous vous proposons de mettre en contact avec nous les auteurs des cours que vous ne souhaitez pas publier, ou qui ne souhaitent pas publier sur votre plateforme suite au changement de la ligne éditoriale.

Nous pensons que notre proposition est avantageuse pour toutes les parties prenantes : vous n’opposez aux auteurs aucun refus sec de cours, les auteurs disposent d’une nouvelle plateforme pour publier, et nous enrichissons le contenu de notre site.

Si notre proposition vous intéresse, nous serons ravis d’en discuter plus en détail.

Cordialement,

L’association Zeste de Savoir.

Édité par cepus

Vous aimez le frontend ? Il y a un tas de petites tâches faciles si vous voulez contribuer à ZdS : https://github.com/zestedesavoir/zds-site/issues?q=is%3Aissue+is%3Aopen+label%3AC-Front

+5 -0

On repart dans le trop fort. Par ordre de force : décourage (j’abandonne) > frustre (je suis fâché) > rebute (ça me repousse) > déçoit (un peu triste). Décevoir est bien. Je trouve la version actuelle très bien. Pour référence :

victor

Mmm… De mon point de vue « décevoir » est quand même assez fort également. Quid de : « il est possible que cette décision ne convienne pas à certains auteurs » ?

#JeSuisArius

+8 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte