Les capitaux de Bourdieu

Découvrons un des piliers de la sociologie de Bourdieu

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Tout le monde se secoue ! :D

J’ai commencé (samedi 10 février 2018 à 16h22) la rédaction d’un article au doux nom de « Les capitaux de Bourdieu » et j’ai pour objectif de proposer en validation un texte aux petits oignons. Je fais donc appel à votre bonté sans limites pour dénicher le moindre pépin, que ce soit à propos du fond ou de la forme. Vous pourrez consulter la bêta à votre guise à l’adresse suivante :

Voici mon premier contenu de sociologie non-quantitative ! :D

Vu que c’est mon premier, n’hésitez pas à être très critiques sur la manière dont j’aborde tout ça, je n’ai pas trop l’habitude de parler de SHS. Aussi, pensez-vous que le titre est suffisamment parlant ?

Merci d’avance pour vos retours ! :)

Édité par rezemika

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+1 -0

Je ne vais pas parler pour Bourdieu dont je ne suis pas spécialiste, mais sur Marx ton explication me fait un peu tiquer :

Les bourgeois ont intérêt à ce que les prolétaires ne s’enrichissent pas afin qu’ils continuent à produire du capital par leur travail pour garantir leur position sociale, tandis que les prolétaires ont intérêt à posséder eux-mêmes les moyens de production afin que le capital produit soit réparti équitablement entre tout le monde pour équilibrer les niveaux de vie.

C’est souvent comme ça qu’on présente les idées de Marx, mais à mon sens on perds totalement le principe sous-jacent pour faire de Marx un défenseur de l’égalité. Ce que Marx défend est l’idée que seul le travail produit de la valeur et que le capitalisme achète le travail de l’ouvrier moins cher (salaire) qu’il ne le rend (prix de vente de la marchandise). Cette différence est la plus-value, qui provient de l’exploitation du travail de l’ouvrier. Par conséquent la seule conséquence logique de cette idée est d’abolir la propriété privée des moyens de productions : une fois que les ouvriers sont maîtres de l’outil de production ils captent 100% de la plus value et l’exploitation s’arrête. Le concept fondamentale dans l’analyse de Marx est cette valeur travail, tout le reste en découle. La théorie de Marx est presque une théorie de la justice sociale : la valeur provenant du travail elle doit retourner aux travailleurs. Ceux qui le comprennent doivent s’unir pour lutter contre cette injustice et l’état bourgeois pour établir une régime fondamentalement juste. C’est aussi pour cette raison que les marxistes (du moins ceux qui comprennent Marx) sont contre le partage de la valeur ajoutée entre salaire/profit : pour eux la valeur ajoutée doit revenir à 100% aux salariés car seul le travail est productif. Accepter d’en donner 1% au patronat est de ce point de vue une trahison des idées de Marx.

Je trouve que retranscrire cette théorie comme une simple idée d’égalité et de lutte pour l’argent lui fait perdre son essence, qui reste très mal connue de nos jours (même aux sein des gens qui se revendiquent Marxistes).

PS : Je ne suis bien entendu pas Marxiste et je considère cette théorie comme totalement fausse. Mais je la trouve assez élégante et très cohérente/logique, et je me dis que Marx serait bien triste de voir à quel point il est mal compris de nos jours.

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Attributed to Samuel Johnson

+0 -0
Auteur du sujet

Tu as raison. Cependant, mon but ici n’était pas de présenter les idées globales de Marx (je n’ai pas lu Le Capital ni même son résumé, ce serait bien trop présomptueux de ma part) mais seulement de présenter cet aspect du capital lui-même en guise d’introduction à la notion de Bourdieu. Du coup, soit je supprime ce paragraphe sur les intérêts de chacun, soit je rajoute un petit bloc info pour expliciter que ce n’est pas un résumé des idées de Marx mais seulement d’une de ses notions. Qu’en pense-tu ?

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+0 -0

Je dirais qu’en fait tu n’es pas obligé de parler de Marx. :p La notion de capital économique (au sens des économistes) ne vient pas de Marx. Marx est connu pour son analyse du capitalisme (c’est en ce sens de dynamique qu’il appelle son livre le capital) mais sa définition du capital n’est pas nouvelle ! Adam Smith avait plus ou moins la même définition, et elle est partagée la plupart des économistes jusqu’à nos jours (même si maintenant on rajoute le capital humain).

Je pense que tu peux directement attaquer ton article par les trois types de capitaux, en commençant par le capital économique, qui parle le plus aux gens. Je serais curieux d’ailleurs de savoir où Bourdieu range le capital humain ! A mon sens il peut faire un peu parti des trois catégories…

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Attributed to Samuel Johnson

+0 -0
Auteur du sujet

Je dirais qu’en fait tu n’es pas obligé de parler de Marx. :p La notion de capital économique (au sens des économistes) ne vient pas de Marx.

Certes, je pensais en parler surtout parce que c’est surement un des économistes les plus connus, et qu’il a beaucoup contribué à la sociologie française avec ses classes antagonistes (depuis on a fait mieux, mais il reste connu). Je me servais de ce paragraphe comme d’une introduction pour Bourdieu. Je vais voir ce que j’en fais dans la prochaine version.

Je serais curieux d’ailleurs de savoir où Bourdieu range le capital humain ! A mon sens il peut faire un peu parti des trois catégories…

Demandred

Wikipédia dit que « le capital humain est l’ensemble des aptitudes, talents, qualifications, expériences accumulées par un individu et qui déterminent en partie sa capacité à travailler ou à produire pour lui-même ou pour les autres ». Vu que ce sont des compétences, je pense que ça peut rentrer dans le capital culturel.

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+0 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

Voilà la mise à jour ! :)

J’ai raccourci et modifié un peu l’intro sur Marx et j’ai rajouté un bloc info pour préciser que ce paragraphe ne résume pas son œuvre. J’ai aussi ajouté la définition du capital culturel. A priori, il ne reste plus grand chose à rédiger avant la validation, j’attends vos retours ! :)

Merci d’avance pour vos commentaires.

Édité par rezemika

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+0 -0

Hello,

Je me suis enfin posé pour lire ton article.

Forme

Dans ces travaux, Marx défini le capital d’un individu (très grossièrement, la vraie définition est bien plus fine)…

Je trouve cette parenthèse très frustrante : tu commences par donner la définition, puis tu t’arrêtes pour donner des précisions, puis tu reprends la définition. Tâche plutôt de citer les limites de ta définition avant ou après, ou de manière plus simple (« en gros », « grosso modo »).
D’ailleurs, tu devrais plutôt écrire : « Dans ses travaux »

il définit la position sociale de chacun et il définit les liens de domination.

Redondance de « Il définit ». Soit tu le supprimes (« il définit la position sociale de chacun et, de fait, les liens de domination »), soit tu substitues le second verbe.

le sociologue Pierre Bourdieu reprend cette notion du capital de Marx (il ne l’a pas inventé, mais il a beaucoup travaillé dessus)

Le « il » est trouble : parles-tu de Bourdieu ou de Marx ? Si c’est de Marx, ta remarque est redondante.

Il va en faire une notion multidimensionnelle, qui est toujours aussi classante mais où les biens matériels ne sont plus les seuls en jeu.

Tu mets ton verbe au futur, alors que dans la phrase précédente, il est au passé. Par ailleurs le mot « classante » (je crois que c’est sa première occurrence) mériterait d’être reformulé ou expliqué.

Dans la partie sur les 3 capitaux, j’aurais aimé voir plus d’exemples vraiment concrets, quoique tu en donnes déjà. Par exemple, apprécier Guernica nécessite un capital culturel incorporé, si je ne m’abuse ?

Lorsqu’une personne « étale » son capital devant une autre personne qui en a moins, voire qui en est dépourvu

J’écrirais « dépourvue » avec un e, si je ne m’abuse.

il se créé donc un rapport asymétrique

« crée ». D’ailleurs, je trouve le « donc » un peu maladroit, car pas adéquat après un « lorsque ». Je l’enlèverais ou, à la rigueur, le remplacerait par un « alors ».

etc

Tu as le droit de mettre « etc. » en italiques (après tout, c’est du latin), mais ajoute un point en fin (c’est une abréviation).

C’est normal que je possèdes moins que lui

« possède » sans s. D’ailleurs, avant ces exemples verbaux, je te conseillerais de mettre deux points au lieu d’un point (pour insister sur le fait qu’il s’agisse d’exemples).

il est très utilisé en sociologique

Faute de frappe, je suppose :) : « sociologie »

Fond

Mon ressenti est assez positif, mais je trouve qu’il pourrait, en certains endroits, être plus développé. Par exemple, la sous-partie sur le capital économique ou social ne prend pas beaucoup de place. Peut-être Bourdieu a-t-il davantage détaillé ces notions ? Peut-être un suivant de Bourdieu l’a-t-il fait ?

Mis à part cette réserve, encore une fois, j’aime bien cet article :3

Très occupé ces temps-ci. Laissez un MP si besoin

+0 -0
Auteur du sujet

\o/ Merci pour ton retour Dwayn ! :)

Par ailleurs le mot « classante » (je crois que c’est sa première occurrence) mériterait d’être reformulé ou expliqué.

Bien vu, il va falloir que je réserve un petit paragraphe d’explication (ou que je dise « déterminante de la position sociale »). On voit ce mot là assez souvent dans les cours, mais on utilise généralement la notion de capital pour faire comprendre sa définition, donc ce sera compliqué… ^^

Dans la partie sur les 3 capitaux, j’aurais aimé voir plus d’exemples vraiment concrets, quoique tu en donnes déjà. Par exemple, apprécier Guernica nécessite un capital culturel incorporé, si je ne m’abuse ?

En effet, je vais tacher de trouver quelques exemples.

Mon ressenti est assez positif, mais je trouve qu’il pourrait, en certains endroits, être plus développé. Par exemple, la sous-partie sur le capital économique ou social ne prend pas beaucoup de place. Peut-être Bourdieu a-t-il davantage détaillé ces notions ? Peut-être un suivant de Bourdieu l’a-t-il fait ?

Hum, tu as raison. Pour être honnête, je n’ai pas encore lu les travaux de Bourdieu sur le sujet (son œuvre majeure, "La distinction", fait quand même 672 pages de formules châtiées). Tout ce que j’en sais vient de mes cours sur le sujet et des quelques fiches de lecture que j’ai lu, et c’est souvent le capital culturel qui est le plus développé car c’est un des plus déterminants. Je vais voir si j’arrive à détailler un peu plus les autres.

Merci bien ! :)

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+1 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

Avec du retard, voici la mise à jour ! :)

J’ai ajouté une section sur l’importance de l’héritage ainsi que la conclusion. Il ne reste plus qu’à faire une passe orthographique et à trouver un logo. N’hésitez pas à me signaler toute erreur ou maladresse dans mon propos.

PS : À votre avis, est-ce ennuyeux qu’il n’y ai pas de sources, car tout ce qui est dit dans cet article est un résumé de mes cours (je n’ai pas encore eu le courage de lire ses livres) ? Devrais-je citer quelques pages résumant son œuvre pour compenser cela ?

Merci d’avance pour vos commentaires.

Édité par rezemika

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+0 -0

Oui, faut les sources. Sinon, avec moi, ça passe pas :pirate: !

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+1 -1
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

@qwerty : Ça marche, j’en ai rajouté quelques-unes. :)

Merci d’avance pour vos commentaires.

Édité par rezemika

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+0 -0

Hello !

J’ai relu un coup ton tuto, de pied en cap. J’ai encore relevé quelques points : ça n’est que du détail, bien sûr.

Introduction

"Cette notion a été introduite dans les années 70 et 80 par le sociologue Pierre Bourdieu, chercheur éminent et incontournable du domaine. Cet article tâchera donc de présenter cette notion." : il y a répétition de "notion" et de "cet⋅te", alors que tu peux trouver d’autres manières de tourner la chose.

Par exemple :
"Cette notion a été introduite dans les années 70 et 80 par le sociologue Pierre Bourdieu, chercheur éminent et incontournable du domaine : c’est elle que cet article tâchera de présenter." "Introduite dans les années 70-80 par le sociologue Pierre Bourdieu (un incontournable du domaine), cette notion constituera l’objet de notre article."

Qu’est-ce qu’un capital ?

"Dans ses travaux, Marx mobilise notamment la notion de capital" Juste avant tu nous parles du livre appelé Le Capital : je pense que l’on se doute bien qu’il y a une histoire de capital, derrière : tâche de trouver une autre tournure

Trois types de capitaux

"quand ils vont à l’université, on peut acheter des biens culturels.

Un revenu avantageux permet donc d’assurer une position sociale avantageuse à soi-même et à ses descendants. Cela est cependant à nuancer car l’argent ne fait pas tout…"

J’aurais changé de ligne à la fin de la deuxième phrase ("à ses descendants") puisque cette dernière est la conclusion de ton idée générale.

L’importance de l’héritage

"quelque chose d’innée" → quelque chose d’inné.

Dans cette partie, le mot "évident" est répété à quelques phrases d’écart. Je chipote un peu, mais ce serait bien de diversifier.

"plus la famille proche d’un individu a de capitaux, plus l’enfant aura des chances d’en avoir" : j’aurais plutôt dit : "plus la famille proche d’un individu a de capitaux, plus ce dernier aura de chances d’en avoir"

"un diplôme très valorisés" → "un diplôme très valorisé"


Plus généralement, je trouve ton style encore un peu trop haché, comportant des phrases simples et courts qui se succèdent. Je n’ai pas forcément envie de t’embêter avec ça sur cette publication, mais je te conseillerais à l’avenir d’essayer de voir comment fluidifier ton discours, avec des deux points, des points-virgules, etc.

Voilà voilà :)

Très occupé ces temps-ci. Laissez un MP si besoin

+0 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

Hello !

J’ai relu un coup ton tuto, de pied en cap. J’ai encore relevé quelques points : ça n’est que du détail, bien sûr.

Merci pour ton retour ! Je viens de mettre à jour l’article. :)

En effet, avec du recul, l’article me parait un peu poussif. J’aurais bien envie de le réécrire, mais le temps (et l’énergie, dans une moindre mesure) me manquent cruellement en ce moment.

PS : Si quelqu’un a une suggestion pour un logo, je suis preneur ! :)

Merci d’avance pour vos commentaires.

Édité par rezemika

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+0 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

J’étais extrêmement occupé des derniers temps. Maintenant que j’ai plus de temps devant moi, voici ce qui devrait être la dernière version de l’article. À défaut d’autre chose, j’ai pris un portrait de Pierre Bourdieu pour le logo.

Merci d’avance pour vos commentaires.

Édité par rezemika

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+0 -0

Bonjour,

La bêta du contenu « Les capitaux de Bourdieu » a été désactivée.

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+1 -0
Ce sujet est verrouillé.